Le Moulin de Restaudran, la minoterie Dréan, hier et aujoud'hui ...

chambre à farine minotier au moulin de restaudran roue du moulin en 1943 ensachage au moulin de restaudran minoterie drean minotier de pere en fils moulin de restaudran ancien moulin Le moulin au siècle dernier restaudran

Histoire du Moulin.

Le moulin qui tourne actuellement date de 1640. (Vicomte Raoul-joson hippolyte de deperrien de crénan)
Une pierre retrouvée au cours de travaux atteste de l'origine avec les armoiries seigneuriales.
La famille DREAN exploite le moulin depuis 1790. Le moulin est transmis de génération en génération

Comme leurs ancêtres, les meuniers Félix et Christiane DREAN ont transmis le moulin et leur savoir-faire à leurs 2 enfants Arnaud et Morgane DREAN afin d'assurer la continuité artisanale du moulin.

 

Fonctionnement du Moulin.

Au cours de son existance, le Moulin de Restaudran a connu beaucoup de transformations.
A l'origine (1640), le moulin était équipé de meules de pierres et actionné par la force hydraulique.

De nos jours, le moulin tourne grâce à 2 énergies :

  • L'énergie hydraulique : le moulin est construit sur un affluent de la rivière du Scorff le Saint Sauveur. L'eau est amenée jusqu'à la turbine par un bief et retourne à la rivière. Une vanne permet de régler le débit de l'eau.
  • L'énergie électrique : la chute d'eau étant trop faible suivant les saisons (été), nous avons du compléter l'énergie hydraulique en la couplant à l'électricité.

Le Moulin de Restaudran s'organise sur 2 niveaux : 

  • Mise en sac et chambre à farine au rez de chaussée dans un magasin à part du moulin.
  • 1er étage : le trieur, le nettoyage, le broyage du blé.
  • 2ème étage : le boisseau de stockage de blé, le planshichter et la chambre à son.
 

Activité et philosophie de l'entreprise.

Implanté dans le Morbihan près de Lorient sur la commune de Cléguer, notre moulin moud dans le respect de la tradition depuis 1790 une sélection de blés hauts de gamme.

Régulièrement, un nouvel assemblage de blés en provenance des meilleurs terroirs français est mis au point. Chaque arrivage de blé par camion est analysé et trié selon son origine et sa qualité pour être ensuite nettoyé, humidifié et transformé en farine. Lors de la mouture, les meilleurs passages sont conservés.

Arnaud DREAN et Morgane DREAN (frère et soeur) poursuivent l'oeuvre des générations précédentes.

Nous avons toujours voulu garder le côté artisanal afin de produire des farines de hautes qualités.

Au services des professionnels : des boulangeries, des crêperies, des restaurateurs,des pizzerias, biscuiterie et traiteurs la minoterie DREAN produit et distribue un large choix de farines de qualité également destinées aux particuliers.

Nous achetons nos blés en culture dans les meilleures régions céréalières françaises qui nous garantissent la même qualité tout au long de l'année.

Nous sommes attachés à notre métier et plus généralement à l'artisanat. Nous mettons notre savoir faire au service des professionnels et des particuliers pour que la petite meunerie perdure.

 

Le parcours du grain de blé

Le nettoyage du blé : A son arrivée au moulin, le blé est stocké dans de grands silos puis transporté par des élévateurs et vis à blé. Ensuite, il est déversé dans une machine appelé « un séparateur(1) »qui élimine les impuretés, pailles, balle de blé, grains vides. Après l'avoir nettoyé, des trieurs (2) permettent de ne conserver que les grains de blé pur. Les grains de blé sains sont humidifiés pour faciliter la séparation de l'amande de ses enveloppes et reposent de 24 à 48 heures dans des boisseaux à blé (3) avant d'être moulus.

Les étapes de la mouture : Après le nettoyage, la transformation du grain de blé en farine s'opère en 3 étapes : 1. Le broyage 2. Le claquage 3. Le convertissage Chacune de ces étapes représente plusieurs passages de blé dans les machines. Le produits de chaque passage successif est tamisé selon sa taille. Chaque opération complémentaire permet d'extraire un peu plus de farine. Pour obtenir une farine de qualité, Arnaud DREAN met au point un diagramme de mouture c'est à dire un programme de réglage des machines qui permet la fabrication de la farine en fonction des variété de blé reçu. La mouture aboutit à la séparation du grain de blé en deux composants : les enveloppes d'un côté (son) et l'amande de l'autre. Pour parvenir à ce résultat, le blé suit le labyrinthe du diagramme de mouture.

  1. Le broyage : Le grain de blé passe entre de gros cylindres métalliques (4) qui ont remplacés les meules d'autrefois. Plusieurs passages dans ces cylindres aux cannelures de plus en plus fines permettent de séparer l'enveloppe du blé de l'amande. A chaque broyage, des tamis (plansichters) (5) séparent les produits et les classent selon leur taille.
  2. Le Claquage : il s'agit d'une réduction des semoules opérées par des cylindres lisses pour broyer les particules encore plus finement.
  3. Le convertissage : Ultime opération de plusieurs passages dans une série de cylindres lisses (6) pour obtenir des produits fins jusqu'à la farine. C'est aussi le mélange des différentes farines obtenues à chaque étape de la mouture (farine de broyage, de claquage et de convertissage) qui donne la farine panifiable.
 


Nos Atouts

  • Un environnement
  • Un attachement à la terre
  • Un patrimoine familial
  • Une recherche du goût juste
  • Des produits sains et simples
  • Un refus de la productivité.

Le métier de Meunier

On peut devenir meunier soit en faisant l'école de meunerie soit comme Arnaud DREAN en apprenant auprès de son père (Félix DREAN) et en s'imprégnant jour après jour des connaissances paternelles.

La plupart du temps, on est meunier de père en fils. Malheureusement, ce métier se rarifie avec la disparition progressive des petits moulins familiaux mais nous ferons tout pour que notre métier existe encore longtemps.

Minoterie DREAN - Moulin de Restaudran - 56620 CLEGUER (Lanester/Lorient) Morbihan Bretagne - tel 02 97 33 30 34 - Fax 02 97 33 28 31 - Mail